Au revoir Patchouli.

La nouvelle est tombée ce jeudi 13 février en début d'après-midi, Patchouli est décédé des suites d'une longue et pénible maladie. A 64 ans, il luttait depuis deux ans.

Patchouli c'était la joie de vivre, jamais une agression, toujours le mot gentil et une immense passion, le rock et plus particulièrement le métal.

Originaire de Charleroi, Gosselies pour être plus précis, il avait rejoint Bruxelles en 1974 pour ses études universitaires à l'ULB. En 1980, il en sort avec deux licences en sciences politiques, diplomatiques et européennes. Passionné de rock et de concerts, il écumait les salles où sa veste avec dans le dos le célèbre as de pique de Motorhead ne passait pas inaperçu. Ses lunettes de soleil, sa collection de bagues "métalliques", ses t-shirts rock, sa veste en simili avec plein d'épinglettes... en faisait un personnage hors pair, un personnage que tout le monde appréciait même si on ne partageait pas ses goûts musicaux.

Patchouli s'était même essayé comme chanteur, fin des années '70, avec le groupe Skeletix, un groupe qui s'était classé premier espoir au rock poll du Télémoustique. Patchouli, c'était aussi Patch, Joss Stick, Cricri d'Amour, Iggy Pat... plein de surnoms qui le suivaient partout !

Il collaborait aussi fin des années '80 à l'émission Rock à gogo de Jacques "Pompon" de Pierpont. A cette émission, il apportait parfois une touche extrême comme le jour où il est entré en studio avec une tronçonneuse (ndlr : bien avant Eminem). Auparavant, il s'était essayé à la radio en 1980 en animant avec un de ses amis l'émission "lâchez les fauves" (ndlr : tout est dit non ?) sur Radio Campus.

IL était aussi souvent présent au Dour Festival où il aimait présenter les artistes. Il y a quelques années, il souhaitait chauffer le public pour le concert de La Muerte. Mais ne disposant pas d'un pass back stage, il s'est présenté à la barrière bras tendu, un peu comme un artiste qui va dans les loges. Les petits jeunes qui devaient vérifier son bracelet back stage n'y ont vu que du feu et quelques secondes plus tard il allait saluer La Muerte en tapant sur leurs épaules. Sacré Patch !

Sa dernière sortie, c'était il y a peu au Zikzak à Tubize pour la soirée organisée par le fan club de Motorhead. Les deux cents personnes présentes sont TOUTES venues le saluer et il y a quelques jours, la chanteuse Doro lui avait téléphoné personnellement pour lui souhaiter un agréable anniversaire. Il n'en revenait pas.

Gros fan de Motorhead, Lemmy était pour lui le messie qui nous avait indiqué le chemin à suivre !, il ne ratait aucun concert du trio. Avec Jacques de Pierpont il avait écrit un livre sur ce groupe. Patchouli est parti rejoindre son ami Lemmy. Ils évoqueront ensemble cette passion pour le gros son, le rock, l'ambiance, le whisky Jack...

Adieu Patchouli, tu nous manques déjà.

Lien permanent 3 commentaires Imprimer

Commentaires

  • Toujours de bonne humeur , il nous aura bien fait rire ..... RIP Pat .... Et merci pour tous ces moments exceptionnels passés en ta compagnie ..... Merci d'avoir été " toi " ....
    On ne t'oubliera pas , c'est sûr !

  • A bientôt Patch, garde nous quelques places pour le grand concert éternel ...
    En souvenir des débuts de Campus

  • Adieu Pat, que de souvenirs avec toi dans les émissions RockàGG et Midnight sur Radio 21,surtout quand tu as tronçonné Machiavel et celle ou tu as fais l'émission Midnight complètement à poil,et que de découvertes avec tous ces groupes métal que tu as proposé ces lundis de folie.
    Merci Patchouli et repose en paix.

Les commentaires sont fermés.