2019 - un été très chargé.

Belgique, terre de festivals ! Pas de doute, l'été 2019 aura été très chargé avec chaque weekend des "animations musicales" aux quatre coins du royaume, parfois trois le même weekend.

Place donc au bilan des moments forts avec fort logiquement une analyse subjective liée à vos goûts, vos envies de découvertes et vos disponibilités. En effet, quand des organisateurs vous proposent par exemple un festival deux jours pour cent euros avec cinquante groupes sur quatre scènes... soit deux euros par groupe, c'est un leurre ! Si sur ces deux jours vous voyez vingt formations, c'est déjà très bien.

Cet été, nous avons vu grosso-modo deux cents groupes et/ou artistes et ce en fonction des paramètres évoqués plus haut. Que retenir ?

° A Werchter Boutique, Fleetwood Mac a été impressionnant.

° A la Wildfest, découverte des excellents Crazy Lixx. Pourtant les "Nordiques" ont déjà au compteur cinq albums !

° Au Graspop, sommes tombés sous le charme du spectacle de Kiss, des musiciens qui pourraient se contenter de vivre tranquillement dans leurs sofas mais qui ont toujours le virus de la scène et des spectacles grandioses. A retenir aussi Sabaton, Rob Zombie...

° Rock Werchter a offert une affiche de rêve avec entre autres Pink, Cure, Florence + the Machine... Mais RW a surtout consacré Angèle (notre photo) qui une semaine plus tôt au Main Square FEstival à Arras avait aussi mis le feu.

° Le Roots reggae Festival à Hensies a encore grandi et cette année il y avait de chouettes stars comme Lee Scratch Perry ou autre Tonton David.

° Dour et son affiche "urbaine" a mis en évidence Damso (présent au MSF) et surtout Roméo Elvis, le frère d'Angèle. Une famille en or !

° Que de nostalgie au concert des Scorpions aux Lokerse Feesten surtout lorsque le groupe reprend "wind of change"... chair de poule !

° Alcatraz à Courtrai est un festival en devenir et qui s'est amplifié cet été avec une troisième scène. A retenir Avatar et Avantasia évidemment mais Powerwolf a sans doute donné un de ses plus beaux concerts de sa carrière tandis que la nostalgie a envahi la plaine lorsque Thin Lizzy a donné son set.

° Ah le Pukkelpop et ses huit scènes ! Le festival d'Hasselt est sans doute le plus varié. A retenir les deux concerts des National et surtout Billie Eilish qui a apporté une fraîcheur exceptionnelle. De grands moments.

° Rumst et son mix de bières artisanales et de groupes punks a consacré les bataves de Heideroosjes.

° Les Solidarités à Namur ont encore gagné du galon en passant à trois jours. Puis le festival sur le site de la citadelle c'est aussi une autre façon de faire la fête. Grands moments avec Pascal Obispo en joker (ndlr : quelle polémique !) et surtout le show d'Angèle, encore elle !, devant 29.000 personnes en délire !

° Le Golden age à Liège a sans doute un bel avenir mais il doit se construire brique après brique et avoir de belles fondations. Pour sa première édition, il affichait entre autres Channel Zero, Foghat et surtout Dee Snider qui a printemps a donné une superbe leçon d'efficacité.

° Enfin, on a terminé en beauté avec le Raismes Fest qui avait pour tête d'affiche Glenn Hughes et surtout Phil Campbell, ancien guitariste de Motorhead.

...

Maintenant, place aux festivals en salles et on se fixe rendez-vous pour l'été 2020. Allez allez, keep on rocking !

Lien permanent 0 commentaire Imprimer

Les commentaires sont fermés.