2021 ? (13/10/2020)

2020 a été une année désastreuse pour le secteur festivals. En effet, aucun grand rassemblement de masse n'a eu lieu. Tout le monde se dit vivement 2021.

Mais plus le temps avance et plus des voix s'élèvent et disent que 2021 pourrait (conditionnel) ressembler à 2020.

Celui qui vient de donner un énorme coup de pied dans la fourmilière s'appelle Ben Barbaud, grand patron du Hellfest, et qui dans le Figaro du premier octobre émet des doutes pour le Hellfest 2021.

Morceaux chois de cet interview :

"Le rock et le métal ne peuvent pas se faire avec un public assis. Il nous reste neuf mois avant l'édition 2021 du Hellfest, les 18, 19 et 20 juin où sont attendis des groupes tels que Deep Purple, Faith No More, System of a Down, Deftones, Judas Priest... Je garde espoir mais le crains le pire. Je déciderai début janvier si nous pouvons prendre le risque de nous lancer en production. Vous verrez cela pareil pour les tournées internationales de stars comme Elton John et Céline Dion. Ils déplacent des équipes tellement importantes et les enjeux financiers sont tels qu'eux aussi ont besoin d'un minimum de six mois de visibilité".

...

"Cette année, je pouvais compter sur un remboursement d'une partie de mon préjudice par notre assureur... Je peux aussi compter sur les aides de l'Etat pour le chômage partiel... Il est difficile de travailler dans cette ambiance. Si je lance la production du Hellfest2021 et qu'en mars nous sommes obligés d'annuler, nous aurons travaillé pour rien et des millions d'euros de dépenses vont s'accumuler mais cette fois, je n'aurai personne vers qui me retourner... J'attends un rayon de soleil qui donne des raisons d'espérer !"

...

"J'attends donc une diminution significative de la pandémie. Le retour aux zones "vertes" dans toute la France et en Europe. La réouverture de nos frontières pour les artistes américains. Un test facile à faire, rapide et efficace que nous pourrions demander aux festivaliers juste avant d'arriver au Hellfest. Ou encore mieux, un médicament, un vaccin".

...

En parlant de vaccin, on nous l'annonce pour mars en Belgique ainsi que les médicaments. Quant aux tests rapides (comme proposé aussi par les organisateurs du festival de Reading en Angleterre), on pense au test salivaire mis sur pied par l'université de L!ège.

On peut comprendre l'inquiétude du patron du Hellfest (comme pour les autres festivals) mais soyons optimistes et espérons que les mesures prises par les différents gouvernements et vraiment respectées par le public en attendant le vaccin et le médicament porteront leurs fruits.

12:35 | Lien permanent | Commentaires (0)