Graspop19 - Kiss, ce n'est qu'un au-revoir ! (25/06/2019)

Il était 23 heures le dimanche sur la plaine de Dessel et le Graspop s'est clôturé avec le concert historique du groupe américain Kiss. Historique car le groupe fait sa tournée d'adieu qui les occupe toute l'année 2019.

La bande à Simmons et Stanley a tenu en haleine 50.000 personnes pendant deux heures et coup d'effets spéciaux et de talent musical mais aussi de présence sur scène. L'arrivée s'est faite par les airs, trois plateformes octogonales ont permis aux guitaristes et au bassiste de "descendre des airs". Premier effet garanti.

Leurs tenues ensuite. On les connait, à mi-chemin entre les tortues ninja et des super héros, elles impressionnent ainsi que leurs maquillage. La musique ensuite ! Même si le groupe a quasi un demi-siècle d'existence, sa musique n'a pas vieilli et attire tant les anciens que les jeunes. ET puis cette horde de "supporters" qu'on appelle la Kiss Army. On ne fait pas meilleur marketing ! D'ailleurs, on pouvait aussi acheter des baguettes du groupe !

Le spectacle était très beau, une fois de plus un final idéal pour cette édition du GMM. Quant aux morceaux joués, on parlera plutôt d'un best of avec des classiques comme "Dertroit rock city" (pour débuter), "Should it out loud", "Love gum", "rock and roll all night" (pour terminer) et surtout "I was made for loving you" qui a transformé la plaine de Dessel en grand dance floor tandis que le public reprenait le refrain à l'unisson. Et dire que cette chanson a été critiquée à l'époque... comme quoi que...

Alors les Kiss, on vous dit au-revoir mais pas adieu car très vite, malgré vos âges avancés, la scène va vous manquer. Vous reviendrez sans doute en Belgique d'ici deux ou trois ans. On parie ? 

Photos du concert :

https://festivalmania.blogs.sudinfo.be/album/graspop19-ki...

 

23:46 | Lien permanent | Commentaires (0)